Dimanche 3 août : Grand Prix d'Europe

engages_prix_Europe_prog_AC
Les engagés (programme officiel)

Le Grand Prix le plus attendu s'est couru le dimanche 3 août 1924 sur le circuit des Sept-Chemins. Selon le journal "Le Nouvelliste de Lyon", le record d'affluence pour un Grand Prix de l'ACF est battu, de l'avis même des habitués. Il précisait encore que "plus de cent mille spectateurs s'étaient rendus au circuit, tant aux tribunes et dans l'enceinte officielle que le long des palissades, à travers champs, en tous points de la route". La compagnie des cars PLM en transporta environ 35000 et la plupart arrivèrent très tôt le matin. Le même journal décrit longuement la foule et les différents points d'observation de la course, en particulier dans les fameux virages des Esses.

Nouvelliste_ACF1924
La Une du Nouvelliste de Lyon

Mettons-nous un peu dans l'ambiance...
Le temps est plutôt agréable ce dimanche sans pour autant présenter de fortes chaleurs. Dans les stands, la pression monte lentement, les pilotes ayant déjà revêtu leur combinaison de toile blanche et donnant les dernières consignes aux mécaniciens et aux soigneurs.
Les voiture italiennes sont rouges, les françaises en bleu, les anglaises en vert et l'américaine toute blanche. M. BUGATTI s'empresse autour de ses hommes. Beaucoup espèrent voir la marque strasbourgeoise briller au palmarès !
Les journalistes font leurs dernières interviews mais certains d'entre eux évoquent encore l'audacieux cambriolage réalisé durant la nuit sous les tentes de presse !

photo1
Stand Bugatti (Le Nouvelliste de Lyon)

Le haut-parleur donne des nouvelles des deux blessés d'hier : ils vont mieux et sont dans les tribunes.
A 8h30, les voitures se groupent à 300 mètres en arrière de la ligne de départ. La liste des engagés va suivre, mais il manque déjà deux pilotes : FERRARI et FORESTI, sur Schmid. Il reste donc 20 partants :

n°1- SEEGRAVE sur Sunbeam I
n°2- Albert DIVO sur Delage I
n°3 - ASCARI sur Alfa Romeo I
n°5 - Felice NAZZARO sur Fiat I
n°6 - ZBOROWSKI sur Miller
n°7 - CHASSAGNE sur Bugatti I
n°8 - LEE GUINESS sur Sunbeam II
n°9 - Robert BENOIST sur Delage II
n°10 - CAMPARI sur Alfa Romeo II
n°11 - Jules GOUX sur Schmid II
n°12 - BORDINO sur Fiat II
n°13 - FRIEDERICH sur Bugatti II
n°14 - RESTA sur Sunbeam III
n°15 - René THOMAS sur Delage III
n°16 - WAGNER sur Alfa Romeo III
n°17 - PASTORE sur Fiat III - A noter que c'est SALAMANO qui était annoncé.
n°18 - DE VIZCAYA sur Bugatti III
n°20 - MARCHISIO sur Fiat IV
n°21 - GARNIER sur Bugatti IV
n°22 - COSTANTINI sur Bugatti V

Bugatti_CMVsalon24
Publicité Bugatti
(revue Cyclecars, Motos et Voitures spécial Salon 1924)

A 9h00, grand silence avant le rugissement des 20 moteurs ! C'est SEEGRAVE sur sa Sunbeam qui passe en tête au premier tour en 12 minutes à une moyenne de 112,9 km/h ! BORDINO, sur sa Fiat, prend la tête au 3è tour, suivi par ASCARI sur son Alfa Romeo. ASCARI ne prend la tête qu'au 13è tour et va même prendre un tour sur BORDINO qui s'est arrêté au stand pour réparer un frein avant, changer de pneus et vérifier la direction (il perd d'ailleurs 4 tours au stand durant cet arrêt !). On signale alors l'abandon de VISCAYA qui vient de heurter une balustrade mais est indemne et l'abandon de PASTORE qui a accroché une barrière.

photo4
Le Nouvelliste de Lyon

Alfa_Romeo_CMVsalon24
Publicité pour Alfa Romeo
(revue Cyclecars, Motos et Voitures spécial Salon 1924)

Au 15è tour, ZBOROWSKI sur sa Miller abandonne. LEE GUINESS prend la première place au 16è tour suite à l'arrêt d'ASCARI. Il est suivi de CAMPARI et de DIVO puis d'ASCARI lorsqu'il repart du stand.
Au 19è tour ASCARI a repris la première place suite aux arrêts de ses concurrents. Il est suivi de CAMPARI, de LEE GUINESS, de DIVO, de BENOIST, de WAGNER, de SEEGRAVE, de THOMAS, de CHASSAGNE et de FRIEDERICH.
GOUX abandonne au cours de ce 19è tour et NAZARRO abandonne après avoir accompli son 23è tour.
Après 30 tours, le classement est le suivant : ASCARI puis CAMPARI, DIVO, BENOIST, WAGNER et SEEGRAVE.
A 2 tours de la fin de course, les 2 italiens n'ont plus qu'une minute et 15 secondes d'avance sur DIVO qui se démène pour revenir.
Au 33è tour, ASCARI faiblit (une bougie encrassée) et est dépassé par CAMPARI puis DIVO.
Ascari, contraint à changer de bougie, ne peut repartir pour son dernier tour et abandonne.
Mais CAMPARI termine premier sous les applaudissements du public suivi de près par le français DIVO.

Miroir_des_sports_ACF1924
Le Miroir des Sports du 6 août 1924

Les résultats du Grand Prix :
1 - CAMPARI sur Alfa Romeo II en 7h 05' 34" à 114,29 km/h de moyenne
2 - DIVO sur Delage I, en 7h 06' 40" à 113,98 km/h de moyenne
3 - BENOIST sur Delage II
4 - WAGNER sur Alfa Romeo III
5 - SEEGRAVE sur Sunbeam I
6 - THOMAS sur Delage III
7 - CHASSAGNE sur Bugatti I
8 - FRIEDERICH sur Bugatti II
et à plusieurs tours de l'arrivée, après arrêt de la course :
9 - RESTA sur Sunbeam IV
10 - GARNIER sur Bugatti IV
11 - MARCHISO sur Fiat IV

Miroir_des_sports3_ACF1924 Miroir_des_sports5_ACF1924
Le Miroir des Sports du 6 août 1924

Ainsi, contrairement à ce que redoutaient les mécaniciens, bon nombre de pilotes ont terminé la course et le circuit, bien qu'annoncé difficile techniquement et éprouvant pour les bolides, a mis à l'honneur la robustesse des voitures engagées.
Les constructeurs français, sans avoir équipé leur véhicules de turbo-compresseurs, comme l'ont fait les italiens et les anglais, peuvent se réjouir de leurs performances !
Ce fut donc une très belle journée, sans accident ni sur le circuit, ni parmi les spectateurs grâce à un service d'ordre impeccable.
Les nombreux spectateurs regagnèrent Lyon en un flot continu et la route fut réouverte à la circulation.

photo5
Après la course, les déchets laissés par les spectateurs
(Le Nouvelliste de Lyon)

Route_apres_GP_CMVsalon24 Route_apres_GP2_CMVsalon24
Ces photos tirées d'un article de la revue
Cyclecars, Motos et Voitures spécial Salon 1924
nous montrent l'état de la route après le circuit.
Les pneumatiques et les mécaniques devaient résister
à un revêtement très difficile !

[Partie 1] [Partie 2] [Partie 3] [Retrospective GP de Lyon]