Avant le départ de la course, voyons en images comment se déroulent les derniers préparatifs.

Autour du circuit, dès la veille de la course des automobiles, les Gardes mobiles prennent place en de nombreux endroits
pour sécuriser le parcours et positionner correctement les nombreux spectateurs. Notez que l'on a installé
de petites barrières et parfois des ballots de paille. (images : Archives départementales de la Somme)

FRAD080_35FI0657_001_C FRAD080_35FI0658_001_C

FRAD080_35FI0659_001_C FRAD080_35FI0778_001_C

 

La journée du vendredi est également un grand moment pour les amateurs car ils peuvent observer de près les voitures et les pilotes qui se prêtent volontiers au séances de photos. Ce même jour s'effectue le pesage des voitures et le remplissage des réservoirs sous le contrôle des commissaires de course. Le fait que le carburant soit fourni en une fois en début de course explique la forme particulière des réservoirs (sortes de bidons sur lesquels seront peints les numéros des concurrents) et leur emplacement à l'arrière des voitures.

plein_d_essence_de_la_Sunbeam_de_Chassagne____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Plein d'essence sur la Sunbeam de Chassagne / Image : Gallica

Voyons plus en détail, et dans l'ordre de départ, ces courageux pilotes qui s'élanceront demain sur le Circuit de Picardie. Je vous renvoie sur le précieux livre de M. Bou pour la descrition détaillée des voitures !

 

Callois_sur_Sunbeam__installe__au_volant_avec_Smith__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Callois_sur_Sunbeam__Smith__me_canicien__les_deux_hommes_installe_s_dans_la_voiture_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Cailois_sur_Sunbeam__portrait_au_volant_avec_son_me_canicien_Smith_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Gustave Caillois, élégant et souriant, et son mécanicien Smith, sur Sunbeam type Grand Prix d'Amiens
pour l'Angleterre (110 HP max/6 cylindres/12 soupapes) dont le moteur a été mis au point par l'ingénieur
français Louis Coatalen (voir photos plus bas) / Images : Gallica

 

 

Bablot_sur_Delage__installe__au_volant_avec_Lausson__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol_ Bablot_sur_Delage__installe__au_volant_avec_Lausson__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Bablot_sur_Delage__portrait_au_volant_avec_son_me_canicien_Lausson_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Paul Bablot et son mécanicien Lausson, sur Delage type "Y" pour la France
(120 HP max/4 cylindres/12 soupapes) / Images : Gallica

 

 

Joerns_sur_Opel__installe__au_volant_avec_Breckheimer__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__2 Joerns_sur_Opel__installe__au_volant_avec_Breckheimer__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Carl Jörns et son mécanicien Breckheimer, sur l'unique Opel engagée pour l'Allemagne
(110 HP max/4 cylindres/16 soupapes) / Images : Gallica

Ajout du 6 mai 2014 : voici une Opel GP Rennwagen 1913 présentée par Opel le 1er mai 2014
lors du centenaire du Grand Prix de Lyon de 1914, en course sur le circuit de l'époque :

115_Opel_GP_Rennwagen_1913_D 115_Opel_GP_Rennwagen_1913_D_2

115_Opel_GP_Rennwagen_1913_D_3

A l'approche de ce rond-point, la vitesse restait soutenue ! / photos persos

 

 

Esser_sur_Mathis__installe__au_volant_avec_Henrard__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__3 Esser_sur_Mathis__installe__au_volant_avec_Henrard__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__2 Esser_sur_Mathis__installe__au_volant_avec_Henrard__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Dragutin Esser et son mécanicien Henrard, sur Mathis. A noter que Mathis, Strasbourgeois d'origine,
dut concourir à regrets sous les couleurs de l'Allemagne (l'Alsace étant allemande depuis 1870)
ce qui n'alla pas sans poser de problèmes durant la course... C'est la plus petite voiture de la compétition
(Type BM-65, 4 cylindres, 1460 cm3) / Images : Gallica

 

 

Christaens_sur_Excelsior__installe__au_volant_avec_Dils__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Christaens_sur_Excelsior__installe__au_volant_avec_Dils__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__2 Christiaens_sur_Excelsior__portrait_au_volant_avec_son_me_canicien_Dils_____photographie_de_presse_____Agence_Rol_

Joseph Christiaens et son mécanicien Dils, sur Excelsior, fleuron de l'automobile
pour la Belgique (4 cylindres pour 5 litres de cylindrée) / Images : Gallica

 

 

Croquet_sur_Th Croquet_sur_Th

René Croquet et son mécanicien Didier, sur Th. Schneider pour la France (4 cylindres, 8 soupapes, 120 HP max.) / Images : Gallica
Ajout de mai 2014 : voici une Th. Schneider 1913 lors du centenaire du Grand Prix de Lyon de 1914,
en course sur le circuit de l'époque (photos perso.) :

116_The_ophile_Schneider_1913_Fr_2 116_The_ophile_Schneider_1913_Fr
On note des équipements supplémentaires sur cette voiture, par rapport aux photos du GP d'Amiens...

 

Nazzaro_sur_Itala__installe__au_volant_avec_Cosso__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__2 Nazzaro_sur_Itala__installe__au_volant_avec_Cosso__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__4

Nazzaro_sur_Itala__installe__au_volant_avec_Cosso__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__3 Nazzaro_sur_Itala__installe__au_volant_avec_Cosso__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Felice Nazzaro et son mécanicien Cosso, sur Itala pour l'Italie (4 cylindres, 7,85l de cylindrée) / Images : Gallica

 

 

Boillot_sur_Peugeot__installe__au_volant_avec_Pre_vost__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__2 Boillot_sur_Peugeot__installe__au_volant_avec_Pre_vost__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol_2

Boillot_sur_Peugeot__installe__au_volant_avec_Pre_vost__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol_ Boillot_sur_Peugeot__installe__au_volant_avec_Pre_vost__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Georges Boillot, l'air jovial et détendu et son mécanicien Prévost, sur Peugeot Type EX3, pour la France
(4 cylindres, 5,65l de cylindrée, 125 à 130 HP, 16 soupapes). Il s'agit de l'évolution
de la L76 qui a obtenu de grands succès en 1912. Pour la petite histoire, ces Peugeot ont été mises
au point par l'équipe des "Charlatans", composée de Paolo Zucarrelli, de Jules Goux, de Georges Boillot pour les pilotes,
et du très discret ingénieur Ernest Henry. Equipe "à part", ils disposaient de locaux situés hors
des usines Peugeot / Images : Gallica

 

 

Resta_sur_Sunbeam__installe__au_volant_avec_a__ses_co_te_s_Harrisson__me_canicien_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Resta_et_Harrisson__me_canicien__sur_Sunbeam__Grand_prix_de_l_A Resta_sur_Sunbeam__portrait_au_volant_avec_son_me_canicien_Harrisson_____photographie_de_presse_____Agence_Rol_

Dario Resta, qui semble un peu crispé, et son mécanicien Harrisson, sur Sunbeam Type Grand Prix d'Amiens,
pour l'Angleterre et l'Irlande (110 HP max/6 cylindres/12 soupapes) dont le moteur a été mis au point par l'ingénieur
français Louis Coatalen (voir photos plus bas) / Images : Gallica

 

 

Guyot_sur_Delage__installe__au_volant_avec_Semos__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Guyot_sur_Delage__installe__au_volant_avec_Semos__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol_ Guyot_sur_Delage__portrait_au_volant_avec_son_me_canicien_Semos_____photographie_de_presse_____Agence_Rol_ Voiture_de_Guyot__tableau_de_bord_et_pe_dales_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Albert Guyot et son mécanicien Seeuws, sur Delage Type Y pour la France
(120 HP max/4 cylindres/12 soupapes). Sur la dernière photo, on se rend compte
de l'ensemble des opérations que le mécanicien devait assurer au cours de la cours
et des nombreux témoins à surveiller... / Images : Gallica

 

 

Hornsted_sur_Excelsior__installe__au_volant_avec_Caerells__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Hornsted_sur_Excelsior__installe__au_volant_avec_Caerells__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__2 Hornsted_sur_Excelsior__portrait_au_volant_avec_son_me_canicien_Caerells_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Sigurd Hornsted, au visage amusé, et son mécanicien Caerells, sur Excelsior pour la Belgique
(4 cylindres pour 5 litres de cylindrée). La voiture ne comporte pas encore son numéro 11 / Images : Gallica

 

 

Gabriel_sur_Th Gabriel_sur_Th

Fernand Gabriel et son mécanicien Mongeot, sur Th. Schneider pour la France (4 cylindres, 8 soupapes, 120 HP max.).
Images : Gallica

 

 

Pope_sur_Itala__installe__au_volant_avec_Aldertella__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol_ Pope_sur_Itala__installe__au_volant_avec_Aldertella__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__3 Pope_sur_Itala__installe__au_volant_avec_Aldertella__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__2

H. Pope et son mécanicien Aldertella sur Itala pour l'Italie (4 cylindres, 7,85l de cylindrée) / Images : Gallica

 

 

Goux Goux_sur_Peugeot__installe__au_volant_avec_Begin__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

 Goux_sur_Peugeot__installe__au_volant_avec_Begin__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__2

Jules Goux, la raie impeccable, et son mécanicien Begin, sur Peugeot Type EX3, pour la France
(4 cylindres, 5,65l de cylindrée, 125 à 130 HP, 16 soupapes) / Images : Gallica

 

 

Chassagne_sur_Sunbeam__installe__au_volant_avec_a__ses_co_te_s_Mitchell__me_canicien_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Chassagne_sur_Sunbeam__portrait_au_volant_avec_son_me_canicien_Mitchell_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__  Chassagne__coureur_automobile___Mitchell__me_canicien_sur__Sunbeam____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Chassagne_dans_sa_voiture____photographie_de_presse____Agence_Meurisse_

Jean Chassagne, avec et sans casquette, et son mécanicien Mitchell, sur Sunbeam Type Grand Prix d'Amiens,
pour l'Angleterre et l'Irlande (110 HP max/6 cylindres/12 soupapes) dont le moteur a été mis au point par l'ingénieur
français Louis Coatalen (voir photos plus bas) / Images : Gallica

 

 

Champoiseau_sur_Th Champoiseau_sur_Th

René Champoiseau et son mécanicien Taclin, sur Th. Schneider pour la France (4 cylindres, 8 soupapes, 120 HP max.).
Images : Gallica

 

 

Moriondo_sur_Itala__installe__au_volant_avec_Foresti__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__3 Moriondo_sur_Itala__installe__au_volant_avec_Foresti__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__2 Moriondo_sur_Itala__installe__au_volant_avec_Foresti__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Antonio Moriondo, au visage si juvénile que la rumeur voudrait qu'il soit en réalité une femme (!)
et son mécanicien Foresti, sur Itala pour l'Italie (4 cylindres, 7,85l de cylindrée) / Images : Gallica

 

 

Delpierre_sur_Peugeot__installe__au_volant_avec_Marronet__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol_ Delpierre_sur_Peugeot__installe__au_volant_avec_Marronet__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Delpierre_sur_Peugeot__installe__au_volant_avec_Marronet__me_canicien_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__2

Delpierre et son mécanicien M. Marronet, sur Peugeot Type EX3, pour la France
(4 cylindres, 5,65l de cylindrée, 125 à 130 HP, 16 soupapes) / Images : Gallica

 

 

Guiness_sur_Sunbeam__installe__au_volant_avec_a__ses_co_te_s_Cook__me_canicien_____photographie_de_presse_____Agence_Rol_ Guiness_sur_Sunbeam__me_cano_Cook__les_deux_hommes_installe_s_dans_la_voiture_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Guiness_sur_Sunbeam__portrait_au_volant_avec_son_me_canicien_Cook_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Lee_Guiness_dans_sa_voiture____photographie_de_presse____Agence_Meurisse_

Kenelm Lee Guinness, à l'élégance toute britannique, et son mécanicien M. Cook, sur Sunbeam Type Grand Prix d'Amiens,
pour l'Angleterre et l'Irlande (110 HP max/6 cylindres/12 soupapes) dont le moteur a été mis au point par l'ingénieur
français Louis Coatalen (voir photos ci-dessous) / Images : Gallica

 

Coutalon__Coatalen_____photographie_de_presse____Agence_Meurisse_ Coatalen_sur_Sunbeam__installe__au_volant_avec_un_autre_homme_a__ses_co_te_s_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Coatalen_sur_Sunbeam__Grand_prix_de_l_A Coatalen_sur_Sunbeam__portrait_de_l_inge_nieur_automobile_au_volant_de_la_voiture_de_Guiness_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

L'ingénieur français (breton) Louis Coatalen pose fièrement dans la Sunbeam n°19 de Lee Guiness
au côté du mécanicien M. Cook. Son parcours professionnel très riche lui a permis de briller
dans le monde de l'automobile et de la compétition. Voir l'historique de la firme Sunbeam / Images : Gallica

 

 

Thomas_sur_Th Thomas_sur_Th

René Thomas, à l'allure de bon-vivant, et son mécanicien M. Benblant, sur Th. Schneider
pour la France (4 cylindres, 8 soupapes, 120 HP max.) / Images : Gallica

 

Tout le monde est prêt : pilotes, mécaniciens, staff technique, commissaires de course... public !

Samedi 12 juillet.
Nous approchons les 5 heures du matin, heure du départ. Vers 4h15, les pilotes ont accès à leur voiture et c'est un cortège de voitures tirées par des chevaux qui s'avance vers la piste. Un commissaire part en reconnaissance sur le circuit car une épaisse brume persiste et diminue très largement la visibilité. Vers 4h45, le verdict du commissaire est rendu : il faut repousser le départ à 5h30. Les voitures attendent en marge de la piste, moteur coupé. D'ailleurs, le moteur ne sera lancé, pour la plupart des voitures, qu'au dernier moment (vers 5h20) afin de ne pas diminuer prématurément la réserve de carburant... Les Sunbeam ont rempli le réservoir d'eau chaude pour un meilleur démarrage, ce qui évite de faire tourner le moteur pour la montée en température du circuit d'eau.

la_rentre_e_de_la_Peugeot____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

La rentrée de la Peugeot de Boillot / Image : Gallica

Vue_ge_ne_rale_au_de_part__voitures_a__la_file_indienne_____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ Vue_ge_ne_rale_au_de_part__voitures_a__la_file_indienne____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

2 vues très intéressantes de la file des voitures en attente du départ. La brume y est bien visible !
Image : Gallica

 

 

Juste avant le coup de sifflet, je vous propose la une du 12 juillet de notre quotidien local, le Progrès de la Somme. Au delà du rappel du contexte du Grand Prix, vous y lirez comment l'auteur de l'article, Henri Sonnet, arrive à la conclusion que c'est Goux sur Peugeot qui doit remporter la course des voitures (c'est croustillant !).
Une description du circuit fort intéressante fait suite, où l'on détaille les aménagements réalisés (coupe d'arbres, bas-côté, élargissement, bétonnage...). Les essais n'ont pas dégradé la route, mais les "milliers de voitures de touristes" l'ont un peu abîmée.
Enfin, la route de raccordement et sa conception, le village officiel et les tribunes sont évoqués.
Si vous possédez un exemplaire de ce journal, je suis intéressé à publier la suite de cet article dont je n'ai pas de copie.

archive1
Attention : jpg de 6 Mo ! Source : Archives de la Somme

 

A 5h30, le départ est donné et les concurrents s'élancent avec 1 minute d'intervalle :

De_part_de_Caillois_sur_Sunbeam____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Caillois (n°1), premier à partir / Image : Gallica

 

De_part_de_Bablot_sur_Delage____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ De_part_de_Nazzaro_sur_Itala____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ De_part_de_Nazzaro_sur_Itala____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Bablot (n°2) et Nazzaro (n°7)/ Image : Gallica
Bablot cale sur la ligne de départ et il faudra 2 grosses minutes au mécanicien pour remettre
le moteur en route. Croquet (n°6) rencontre un problème de carburation et perd du temps.

 

De_part_de_Boillot_sur_Peugeot____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ De_part_de_Guyot_sur_Delage____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Boillot (n°8) et Guyot (n°10)/ Image : Gallica

 

De_part_de_Gabriel_sur_Th De_part_de_Chassagne_sur_Sunbeam____photographie_de_presse_____Agence_Rol__
Champoiseau_sur_Schneider____photographie_de_presse_____Agence_Rol__

Gabriel (n°12), Chassagne (n°15) et Champoiseau (n°16) / Image : Gallica

 

De_part_de_Delpierre_sur_Peugeot____photographie_de_presse_____Agence_Rol__ De_part_de_Thomas_sur_Th

Delpierre (n°18) et Thomas (n°20)/ Image : Gallica
Thomas (n°20) n'est pas encore parti que Caillois (n°1) termine déjà son premier tour en 19 mn et 5 sec.
Puis Boillot (n°8) boucle dans la foulée son premier tour en 16 mn et 39 sec ! Parti en 8è position,
il a déjà doublé 6 concurrents durant ce 1er tour !

 

Je ne vais pas ici détailler l'ensemble de la course et vous renvoie vers le livre de Pierre Bou qui présente avec détail les chronos, les incidents et le classement au fil de la course. La presse fera également des récits complets et détaillés. Néanmoins, je vous propose une série de photos commentées prises durant la course dans l'article suivant.

 

[Partie 1] [Partie 2] [Partie 3] [Partie 4] [Partie 6] [Partie 7] [Centenaire-2013]